amis chasseurs pêcheurs et trappeurs

Forum de discussions amicales sur la chasse, la pêche et le trappage etc.....
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le braconnage menace les éléphants du Kenya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mike67
Modérateur
Modérateur


Messages : 58633
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 48
Localisation : Québec,Beauport Pêche Manic-5

MessageSujet: Le braconnage menace les éléphants du Kenya   Dim 13 Fév - 14:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Agence France-Presse
Parc national de Tsavo

La faible hausse de la population d'éléphants dans le principal parc du Kenya suscite l'inquiétude des protecteurs des animaux qui dénoncent une demande croissante d'ivoire venue d'Asie et le braconnage qui en découle.

Un recensement aérien mené la semaine dernière dans le parc national de Tsavo (sud), de loin le premier sanctuaire pour les pachydermes du Kenya, a montré une baisse du taux de croissance enregistré ces dernières années, de 4% à 2%.

Le parc de Tsavo héberge 12 572 éléphants, contre 11 696 il y a trois ans, selon les résultats préliminaires de ce recensement publiés ce week-end.

«Ces nouveaux chiffres peuvent illustrer la demande croissante d'ivoire et la montée en conséquence du braconnage», a commenté Julius Kipng'etich, directeur du Kenya Wildlife Service (KWS), autorité de gestion des parcs.


Des dizaines d'éléphants ont été victimes de braconniers ces dernières années, dans un marché noir relancé, à en croire les autorités kényanes, par la vente en 2008 -- celle-là parfaitement légale -- des stocks d'ivoire détenus par quatre pays d'Afrique australe sur dérogation spéciale de la convention CITES de protection des animaux.

«Nous avons vu les cas de braconnage augmenter», relève M. Kipng'etich, reconnaissant toutefois que cette hausse n'est pas spectaculaire.

«Je suis de plus en plus inquiet de la recrudescence du braconnage car je la crois liée à un facteur plus fondamental, à savoir la demande accrue en Chine et dans d'autres pays d'extrême orient, et les moyens grandissants de ces pays de payer pour cet ivoire», commente Iain Douglas-Hamilton, fondateur de l'organisation «Save the Elephants».

Pour James Isiche de l'organisation de défense des animaux IFAW, «nous avons besoin de réitérer notre engagement (...) à faire en sorte que le terrain gagné depuis l'interdiction mondiale sur le commerce d'ivoire en 1989 et les efforts concertés pour faire appliquer la loi ne soit pas reperdu».

L'immense parc national de Tsavo est le principal sanctuaire des éléphants kenyans, avec un tiers de l'ensemble de la population des pachydermes de ce pays, vivant dans cet espace de 46.437 km2, une superficie plus grande que celle du Danemark et deux fois celle d'Israël.

Tsavo offre ainsi une photographie idéale de l'état de préservation de l'éléphant au Kenya. Le parc hébergeait 35 000 éléphants en 1976. Mais 6000 ont péri à la suite des sécheresses du début des années 70, et seulement 5400 pachydermes subsistaient en 1988 après une recrudescence de cas de braconnage.

La population a progressivement augmenté depuis le début des années 90 grâce à une meilleure protection. Cependant les autorités kenyanes ont procédé ces derniers mois à une série d'arrestations de trafiquants d'ivoire à destination d'Asie, indication apparente d'une recrudescence du trafic à des fins décoratives ou médicales.

Une implacable sécheresse au Kenya en 2009 a également fait de nombreuses victimes parmi les éléphants et d'autres animaux sauvages.

Enfin, la poussée démographique au Kenya pousse à une exploitation accrue des terres, y compris de façon illégale dans les parcs nationaux, et à une multiplication des conflits entre hommes et animaux.

Quelque 38 millions de personnes habitent au Kenya, qui gagne chaque année un million d'habitants supplémentaires, selon un recensement mené en 2009.

«Nous nous attendons à voir 20 millions de Kényans supplémentaires occuper le même espace fini dans les vingt prochaines années. La pression sur nos écosystèmes sera incroyable», s'inquiète M. Kipng'etich.


Les braconniers eux, ne sont malheureusement pas une espèce en voie d'extinction... Evil or Very Mad :x

_________________
Salut à tous le monde du forum!!!

Mike67
Revenir en haut Aller en bas
Panache001
Admin
Admin


Messages : 62544
Date d'inscription : 31/12/2009
Age : 62
Localisation : Ste-Anne-Des-Monts(Gaspésie)

MessageSujet: Re: Le braconnage menace les éléphants du Kenya   Dim 13 Fév - 14:45

Merci Mike pour l'info

_________________
"La patience rapportera un jour"

PANACHE 001
Revenir en haut Aller en bas
LE CHEF
Modérateur
Modérateur


Messages : 17022
Date d'inscription : 31/12/2009
Age : 61
Localisation : québec

MessageSujet: Re: Le braconnage menace les éléphants du Kenya   Dim 13 Fév - 15:09

MIKES pour cette info soleil-soleil soleil-soleil soleil-soleil

_________________
LA VIE EST COURTE PROFITONS- EN
Revenir en haut Aller en bas
Yvanhoe
Wapiti
Wapiti


Messages : 2762
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 68
Localisation : LAVAL, CHASSE ZONE 4, 11, 15, 26, ONTARIO et AFRIQUE

MessageSujet: Re: Le braconnage menace les éléphants du Kenya   Dim 13 Fév - 21:02

LE BRACONNAGE DES ÉLÉPHANTS A TOUJOURS EXISTÉ DUE AU FAIT QUE LES PAYS ASIATIQUES FONT PREUVE D'UNE INSOUCIANCE ABSOLUMENT INTOLÉRABLE À CET EFFET. LE MONTANT DONNÉ À UN BRACONNIER POUR DES DÉFENSES D'ÉLÉPHANTS VARIE DE $500 À $1,000 US ET LA VIANDE EST PERDUE POUR LES AFRICAINS CAR LE BRACONNIER NE SE VANTERA PAS DE L'ABATTAGE.

PAR CONTRE UN CLIENT DE SAFARI VA PAYER PLUS DE 20,000 US POUR OBTENIR UN ÉLÉPHANT ET DEVRA PAYER UNE TAXE SPÉCIALE POUR L'EXPORTATION DES DÉFENSES. LA VIANDE SERA DISPONIBLE POUR LES AFRICAINS LOCAUX. LES CHASSEURS PROFESSIONNELS VONT HABITUELLEMENT ESSAYER DE DIRIGER LEUR CLIENTS SUR DES ÉLÉPHANTS PROBLÈMES QUI CAUSENT DES DOMMAGES AU CHAMPS DE CÉRÉALES OU DES POTAGERS DES VILLAGES AFRICAINS. DANS LE FORFAIT D'UN SAFARI, UNE SOMME DE CONSERVATION FAUNIQUE DE $100 / $150 US PAR JOUR EST PAYÉ À L'ÉTAT CONCERNÉ POUR LES DIFFÉRENTS PROGRAMMES DE VALORISATION ET DE PROTECTION DE LA FAUNE AFRICAINE.

TOUTE UNE DIFFÉRENCE QUAND ON Y PENSE. UN EXEMPLE FRAPPANT DE LA DIFFÉRENCE ENTRE LE CHASSEUR ET LE BRACONNIER.


flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
LE CHEF
Modérateur
Modérateur


Messages : 17022
Date d'inscription : 31/12/2009
Age : 61
Localisation : québec

MessageSujet: Re: Le braconnage menace les éléphants du Kenya   Lun 14 Fév - 13:28

[quote="Yvanhoe"]LE BRACONNAGE DES ÉLÉPHANTS A TOUJOURS EXISTÉ DUE AU FAIT QUE LES PAYS ASIATIQUES FONT PREUVE D'UNE INSOUCIANCE ABSOLUMENT INTOLÉRABLE À CET EFFET. LE MONTANT DONNÉ À UN BRACONNIER POUR DES DÉFENSES D'ÉLÉPHANTS VARIE DE $500 À $1,000 US ET LA VIANDE EST PERDUE POUR LES AFRICAINS CAR LE BRACONNIER NE SE VANTERA PAS DE L'ABATTAGE.

PAR CONTRE UN CLIENT DE SAFARI VA PAYER PLUS DE 20,000 US POUR OBTENIR UN ÉLÉPHANT ET DEVRA PAYER UNE TAXE SPÉCIALE POUR L'EXPORTATION DES DÉFENSES. LA VIANDE SERA DISPONIBLE POUR LES AFRICAINS LOCAUX. LES CHASSEURS PROFESSIONNELS VONT HABITUELLEMENT ESSAYER DE DIRIGER LEUR CLIENTS SUR DES ÉLÉPHANTS PROBLÈMES QUI CAUSENT DES DOMMAGES AU CHAMPS DE CÉRÉALES OU DES POTAGERS DES VILLAGES AFRICAINS. DANS LE FORFAIT D'UN SAFARI, UNE SOMME DE CONSERVATION FAUNIQUE DE $100 / $150 US PAR JOUR EST PAYÉ À L'ÉTAT CONCERNÉ POUR LES DIFFÉRENTS PROGRAMMES DE VALORISATION ET DE PROTECTION DE LA FAUNE AFRICAINE.

TOUTE UNE DIFFÉRENCE QUAND ON Y PENSE. UN EXEMPLE FRAPPANT DE LA DIFFÉRENCE ENTRE LE CHASSEUR ET LE BRACONNIER.


YVANHOÉ pour cette bonne info soleil-soleil soleil-soleil






_________________
LA VIE EST COURTE PROFITONS- EN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le braconnage menace les éléphants du Kenya   Aujourd'hui à 0:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Le braconnage menace les éléphants du Kenya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les éléphants 2010.
» MAX LA MENACE
» braconnage
» Menace !!!! Virus
» bonne fete la menace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
amis chasseurs pêcheurs et trappeurs  :: Discussions générales :: Le Braconnage .-
Sauter vers: